Pourquoi la cosmétique bio?

Découvrir la cosmétique bio

Les Hommes, l’Ethique et la Responsabilité Sociale

 

La cosmétique écologique et biologique s’inscrit tout d’abord dans une vision harmonieuse et respectueuse de notre société, des hommes et de leur environnement. Cela s’exprime, dans nos métiers, par des projets d’entreprise qui considèrent les hommes et les femmes qui y travaillent comme des chances et non comme des charges, des conditions de vie et de travail compatibles avec la dignité et l’épanouissement personnels, un consommateur informé clairement, de manière transparente et avec honnêteté pour maintenir et développer le lien de confiance entre le producteur et son consommateur,  un commerce plus solidaire et équitable, une filière qui s’engage et doit être prise en considération dans son ensemble et par tous ses acteurs : matières premières, ingrédients, production, extraction, transformation, formulation, distribution, consommation et recyclage

Une cosmétique écologique et biologique à la pratique encadrée et contrôlée

Notre vocation est de développer et de promouvoir une cosmétique véritablement écologique et biologique, qui doit respecter cinq principes depuis l’origine et la transformation des matières premières jusqu’au produit fini et son évolution future.

1er principe – la garantie / la certification

Nos produits sont certifiés par des organismes certificateurs indépendants, accrédités et agréés par Cosmebio. Le respect de la conformité des produits se fait selon les cahiers des charges agréés par Cosmebio.

2ème principe – la naturalité des ingrédients

Les ingrédients utilisés sont issus de ressources naturelles non animales diverses, renouvelables et préférentiellement issues de l’agriculture biologique certifiée. L’utilisation de ces ressources doit être durable et responsable ; elle doit respecter la biodiversité et exclure la bio piraterie.

3ème principe – la transformation

Les procédés de transformation et de fabrication sont encadrés – non polluants, respectueux de la santé humaine et de l’environnement. Ils peuvent être physiques ou chimiques s’ils répondent aux principes de la Chimie Verte.

4ème principe – les emballages

Les répercussions environnementales des emballages au cours de leur cycle de vie sont prises en considération et minimisées. La capacité des emballages à être recyclés est impérative.

5ème principe – l’amélioration continue.

La filière doit investir dans sa connaissance et sa maîtrise des ingrédients et des procédés. Les formulations doivent viser des niveaux de performances toujours plus ambitieux, et les techniciens et les ingénieurs poursuivre un programme de formation continue pour renforcer en permanence leurs compétences.

Le respect de la nature et le soutien de l’agriculture biologique

La cosmétique écologique et biologique vient de la nature.

Elle s’attache à utiliser des ingrédients naturels écologiques et biologiques selon des procédés d’extraction et de transformation qui préservent au mieux leurs propriétés naturelles.

La cosmétique écologique et biologique respecte le patrimoine universel de la nature, en s’engageant :  à utiliser durablement les ressources naturelles, à s’interdire le brevetage du vivant et l’utilisation d’organismesgénétiquement modifiés – OGM, à prendre en compte le respect de la vie animale, à se conformer aux accords internationaux concernant la préservation de labiodiversité et la lutte contre la bio piraterie,  à limiter la pollution de la biosphère par la diminution des emballages et desdéchets, réduction des émissions de gaz à effet de serre, …

La Charte Cosmebio réunit les engagements collectifs entre l’Association et ses membres dans le respect de ses thèmes fondateurs. Elle se développe et évolue aujourd’hui vers des valeurs principalement axées sur les hommes, la démarche scientifique et le respect de la nature. Pour le consommateur, la cosmétique écologique et biologique lui assure une alternative de confiance par une parfaite transparence au niveau de l’ensemble de la filière.